Sandrine Pihet, PhD

Parcours / Lebenslauf
 

Depuis 2013, Sandrine Pihet est professeure spécialisée à la Haute école de santé Fribourg (HEdS) où elle développe, gère et valorise des projets touchant à la prise en charge des personnes âgées et de leurs proches, avec un accent particulier sur les proches aidants de personnes atteintes de démence. En outre, elle enseigne dans les domaines de la psychologie, de la relation d’aide, de la gestion du stress et des statistiques. Elle développe également des outils d’évaluation personnalisés pour les institutions.

 
Sandrine Pihet est titulaire d'une licence en Psychologie, d'un diplôme de Spécialisation en  Psychologie,  d'un  doctorat  en  Psychologie  clinique obtenu en 2000, et d'une formation en thérapie comportementale et cognitive achevée en 2001.
 

Son doctorat a porté sur les méthodes d'évaluation dans la vie quotidienne (Ecological Momentary Assessment ou Experience Sampling) et l'analyse des processus de stress et de gestion des jeunes adultes entrant dans la vie active. Depuis lors, le fil rouge de ses recherches est l’étude de l’expérience quotidienne liée aux difficultés psychologiques et des microprocessus impliqués dans le maintien de ces difficultés, à l’aide de méthodes d'évaluation dans la vie quotidienne. Elle a appliqué ces démarches au comportement antisocial des adolescents incarcérés et au fardeau des proches aidants de personnes atteintes de démence.
 
Durant son travail de doctorat, Sandrine Pihet fut assistante d'enseignement principalement en méthodologie et en analyse des données, et assistante de recherche au sein de la section de Psychologie de l'Université de Genève. Parallèlement, elle fut chargée de cours auprès du département de Psychologie de l'Université de Fribourg où elle enseigna les méthodes de recherche et d’évaluation en psychologie clinique.
 
De 2000 à 2008, Sandrine Pihet a partagé son temps de travail entre pratique clinique en psychothérapie, enseignement et recherche. Elle a ainsi travaillé comme psychothérapeute en thérapie comportementale et cognitive durant 6 ans (3 ans en hôpital psychiatrique général adulte à Prangins, et 3 ans en centre ambulatoire pour le traitement des addictions à Fribourg). Ses enseignements ont été centrés majoritairement sur les méthodes de recherche et les statistiques. Ses recherches ont porté sur la gestion du stress chez les jeunes adultes entrant dans la vie active  (projet FNS "Studying   and   enhancing   coping   of   young   adults   entering   the   work force", http://p3.snf.ch/Project-47900) et sur l’efficacité d’interventions centrées sur la gestion du stress pour les couples dont un partenaire souffre de dépression (projet "Evaluation einer bewältigungsorientierten Intervention bei Depressiven in Partnerschaft", http://p3.snf.ch/project-62901) ou dans un but de prévention de la séparation (« Scheidungsprophylaxe bei Paaren: ein präventives Programm », http://p3.snf.ch/project-56660). 
 
De 2008-2013, Sandrine Pihet a été responsable de secteur de Recherche - Service Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent (SUPEA), CHUV, Lausanne où elle a dirigé le pôle adolescence, composé d’une équipe travaillant sur la délinquance et d’une autre travaillant sur la psychose. Elle a développé et conduit un projet FNS sur les facteurs associés aux comportements antisociaux dans la vie quotidienne des adolescents délinquants incarcérés ("Revisiting the role of impulsivity in conduct disorder: an ecological study of disruptive behaviors in incarcerated adolescents", http://p3.snf.ch/project-130553). Elle a par ailleurs collaboré à divers projets dont un projet sur l’efficacité de la remédiation cognitive chez des adolescents souffrant de troubles psychotiques (« Computer-assisted cognitive remediation program for adolescents at high risk of psychosis or with psychotic disorders. Measure of cognitive and clinical efficacy"”, http://p3.snf.ch/project-112160), et un projet sur les difficultés  émotionnelles et cognitives des adolescents présentant un trouble de la conduite (“Cognitive and emotional deficits and self-defeating behavior in conduct disordered adolescents”, http://p3.snf.ch/project-109827).

 

 

Champs de compétences / Forschungsschwerpunkte

 

Méthodes: psychométrie, Ecological Momentary Assessment ou Experience Sampling, études longitudinales, évaluation des processus, étude de cas.

Clinique: psychologie clinique, psychopathologie, psychologie forensique, thérapie comportementale et cognitive, interventions psychoéducatives, thérapie de couple, gestion du stress, affirmation de soi, dépendances, entretien motivationnel, démence, proches aidants.
 
Statistique et informatique : en particulier modèles en équations structurales (AMOS), analyse multiniveaux (HLM), analyses de séries temporelles (SPSS).tatistique et informatique : en particulier modèles en équations structurales (AMOS), analyse multiniveaux (HLM), analyses de séries temporelles (SPSS).

 

Vieillissement / Altern

 

 

Publications actuelles / Aktuelle Publikationen

 

Suter, M., Pihet, S., Zimmermann, G., de Ridder, J., Urben, S., & Stephan, P. (2017). Predicting daily-life antisocial behaviour in institutionalized adolescents with Transgression-related Implicit Association Tests. The Journal of Forensic Psychiatry & Psychology, 1-20.

http://dx.doi.org/10.1080/14789949.2017.1332772

 

Urben, S., Habersaat, S., Pihet, S., Suter, M., de Ridder, J., & Stephan, P. (2017). Specific Contributions of Age of Onset, Callous-Unemotional Traits and Impulsivity to Reactive and Proactive Aggression in Youths with Conduct Disorders. The Psychiatric quarterly. doi: 10.1007/s11126-017-9506-y 

 

Pihet, S., De Ridder, J., & Suter, M. (2017). Ecological Momentary Assessment (EMA) goes to jail: Capturing daily antisocial behaviour in its context, a feasibility and reliability study in incarcerated juvenile offenders. European Journal of Psychological Assessment, 33(2), 87-96.  http://dx.doi.org/10.1027/1015-5759/a000275

De Ridder, J., Pihet, S., Suter, M., & Caldara, R. (2016). Empathy in institutionalized adolescents with callous-unemotional traits. An Ecological Momentary Assessment Study of Emotion Recognition. Criminal Justice and Behavior, 43(5), 653-669. doi: 10.1177/0093854815618431
Pihet, S. (2016). Au plus près de la vraie vie, en temps réel et dans son contexte : les méthodes d’échantillonnage de l’expérience (MEE) dans l’étude de cas clinique. In V. Pomini, Y. de Roten, F. Brodard, V. Quartier (Eds). L’étude de cas en psychologie clinique: dialogue entre recherche et pratique. Lausanne, Suisse: Editions Antipodes.
 
  
Partager Imprimer la page
bouchon

Photo_spi.jpg
 

Sandrine Pihet

Vieillissement

PhD, Professeure spécialisée

+41 26 429 60 52

Sandrine.Pihet@hefr.ch

Autres informations
​Profil
Publications
. . . . . . . . . . . . . . .
Zoom sur...
 
Programme psycho-éducatif pour soutenir les proches aidants de personnes âgées atteintes de démence vivant à domicile "Apprendre à être mieux... pour mieux aider"

Haute école de santé Fribourg

Hochschule für Gesundheit Freiburg

School of Health Sciences Fribourg

Route des Cliniques 15

CH-1700 Fribourg/Freiburg

 +41 26 429 60 00

heds@hefr.ch

© 2013 HEdS-FR

Contact Webmaster