Participez à une étude scientifique

19.05.2022

Vous êtes atteints de diabète de type 1 ou de type 2 et aimeriez contribuer à améliorer la gestion de la maladie au quotidien ? Participez à une étude scientifique conduite par la Haute école de santé Fribourg (HEdS-FR).

Participez à l'étude 

Pour participer à l'étude, merci de remplir le formulaire ci-après. L'équipe en charge de ce projet vous recontactera dans un délai de 72 heures. 

Inscrivez-vous en cliquant ici

La HEdS-FR a développé une App dédiée à l’autogestion des symptômes, permettant de maintenir une glycémie dans les normes et de diminuer le risque de complications.
Les participant·es utiliseront l’App en complément de leurs visites régulières et de leur prise en charge habituelle et répondront à un questionnaire en début d’études, puis après 6 mois d’utilisation et enfin après 12 mois.

Objectif de l’étude PIAVIR (Pratique Infirmière Avancée VIRtuelle)

Tester la faisabilité d’une intervention infirmière virtuelle en milieux hospitaliers stationnaire et ambulatoire afin d’améliorer l’engagement des personnes atteintes de diabète dans leur autogestion.

Modalités
  • Les personnes intéressées s’inscrivent pour participer à cette étude scientifique
  • Les participant·es sont répartis au hasard dans deux groupes : soit le groupe d’intervention qui utilisera l’application immédiatement, soit le groupe de contrôle qui attendra 6 mois avant l’utilisation de l’application.
  • La durée de l’étude est de 12 mois pour les participant·es.
  • La participation à ce projet de recherche n’apportera éventuellement aucun bénéfice direct. Mais elle aidera à gérer le diabète au quotidien en obtenant des conseils et des réponses, même en dehors des heures de contact avec le personnel soignant. Par leur participation, les personnes contribuent à aider les futur·es patient·es.
  • La participation à cette étude ne présente pas de risque particulier pour la santé.
  • La durée nécessaire pour répondre aux questionnaires est d’au maximum 40 minutes.
  • La participation est volontaire et aucun dédommagement n’est prévu pour cette étude. En participant, les personnes volontaires contribuent à tester la faisabilité d’une intervention virtuelle enfin afin d’améliorer l’autogestion des personnes atteintes de diabète de type 1 ou de type 2.